Les addictions touchent tout le monde

En France, les consommations de substances psychoactives sont multiples et diverses, et touchent toutes les catégories d’âge. Certaines substances comme l’alcool et le tabac sont autorisées, d’autres comme le cannabis et la cocaïne sont interdites.

De nombreux consommateurs réguliers

D’après le dernier rapport de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies, on compte en France métropolitaine parmi les 11-75 ans :

  • 43 millions de consommateurs d’alcool, dont 9 millions de consommateurs réguliers
  • 36 millions d’expérimentateurs du tabac, dont 13 millions de consommateurs quotidiens
  • 18 millions d’expérimentateurs du cannabis, dont 1,5 million de consommateurs réguliers

(Un expérimentateur est une personne ayant consommé au moins une fois un produit dans sa vie.)

Il n’y a pas de portrait robot du consommateur de substance psychoactive : il ou elle peut avoir n’importe quel âge, être socialement et professionnellement inséré, ou bien précaire et marginalisé. Les modes de consommation sont variés et l’éventail des drogues consommées large.

Pour ces trois produits, la tendance de consommation régulière est à la baisse depuis une vingtaine d’années. Cependant, les addictions demeurent un vrai problème de santé publique, et concerne toutes les classes d’âge et les milieux sociaux.

  • Tabac : environ 27% des 18-75 ans, soit 14 millions de personnes, et un quart des adolescents de 17 ans fument chaque jour. Près de 3,4 millions de fumeurs ont recours à des traitements d’aide à l’arrêt du tabac.
  • Alcool : près d’un quart des 18-75 ans, soit 10,6 millions de personnes, dépassent les seuils de consommation recommandés par les autorités sanitaires (maximum 10 verres standards par semaine et pas plus de 2 verres standards par jour).
  • Médicaments psychotropes : 21 % de la population de plus de 15 ans a eu au moins un remboursement de médicament psychotrope dans l’année : 15 % pour un anxiolytique, 6 % pour un somnifère et 9 % pour un antidépresseur. Contrairement à tous les autres produits psychoactifs, plus souvent consommés par les hommes, les usages de médicaments psychotropes sont près de deux fois plus fréquents chez les femmes.
  • Cannabis : environ 11% des 18-64 ans et 7% des adolescents de 17 ans consomment du cannabis. L’usage problématique et/ou la dépendance concerne 3% des 18-64 ans.
  • Cocaïne : 5,6 % des adultes ont expérimenté la cocaïne et 1,6 % des 18-64 ans sont des usagers actuels.

groupe d'anciens addictifs

Des addictions de plus en plus diverses

Il n’y a pas de portrait robot du consommateur de substance psychoactive : il ou elle peut avoir n’importe quel âge, être socialement et professionnellement inséré, ou bien précaire et marginalisé. Les modes de consommation sont variés et l’éventail des drogues consommées large.

Les addictions dites « sans substance » (jeux d’argent et de hasard, jeux vidéo, voire Internet, addiction au travail ou au sport, etc.) sont, pour la plupart, encore peu quantifiées. Elles toucheraient moins de 5 % de la population, les plus fréquentes étant les jeux d’argent et de hasard parmi les adultes et les jeux vidéo parmi les jeunes.